Rejoindre notre Réseau d'experts. Une valeur ajoutée stratégique à votre activité de conseil

LES Realisations du PEJTUN

Le projet PEJTUN mis en œuvre par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) avec l’appui financier de la Coopération Danoise au Développement (DANIDA) dans les quatre gouvernorats du Nord-Ouest de la Tunisie à savoir Béja, Jendouba, Siliana et le Kef, vise la création de 1200 emplois durables pour les jeunes.Dance ce cadre, l’OIT en collaboration avec ses mandants a élaboré une étude pour identifier les chaines de valeur à fort potentiel d’emploi pour les jeunes dans les gouvernorats de Béja, Jendouba et Siliana. L’étude propose trois chaînes de valeur par gouvernorat, et le choix a été porté sur deux chaînes de valeur agricoles à savoir l’apiculture biologique dans les gouvernorats de Jendouba et Béja ; et l’aviculture fermière dans le gouvernorat de Siliana.... Cliquer ici pour telecharger la brochure



Formation hammamet

Le BIT, à travers le Projet JEMP-FORSATI « Jeunes et Employabilité : Appui au programme FORSATI », financé par le Royaume des Pays Bas, apporte son appui à la mise en œuvre du programme FORSATI en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes dans quatre gouvernorat du nord ouest de la Tunisie Béja, Jendouba, Siliana et le Kef. C’est dans ce cadre, que quatre ateliers de formation au profit de 30 coachs engagés par le BIT et de 58 conseillers des bureaux d'emploi de l'ANETI ayant pour thème : "Accompagnement des chercheurs d'emploi pour l'acquisition des compétences principales de travail (soft skills) ont été organisés à Hammamet du 02 au 27 octobre 2017 par le projet du BIT JEMP-FORSATI en collaboration avec le Centre International de Formation de l’OIT à Turin et l’ANETI....Cliquer pour lire le reste de l'article

item Decent Work for Youth
item Label Confiance
item DJT Mobile
TRE

L’OIT a pour vocation de promouvoir la justice sociale et les droits internationalement reconnus de la personne humaine et du travail. Elle remplit ainsi sa fonction première qui consiste à œuvrer en faveur de la paix sociale, condition essentielle à la prospérité. Une des priorités actuelles de l’OIT est de favoriser la création d’emplois décents et l’émergence d’un contexte économique et de conditions de travail permettant aux travailleurs et aux chefs d’entreprise de participer aux efforts en vue de la paix durable, la prospérité et le progrès social. Sa structure tripartite constitue une plateforme unique pour promouvoir le travail décent pour tous les hommes et les femmes. Sa mission est de promouvoir les droits au travail, favoriser la création d’emplois décents, améliorer la protection sociale et renforcer le dialogue social pour résoudre les problèmes liés au monde du travail.

La mission de l’OIT s’articule en quatre grands objectifs stratégiques

  • Promouvoir et mettre en œuvre les principes et les droits fondamentaux au travail
  • Accroître les possibilités pour les hommes et les femmes d’obtenir un emploi et un revenu décents
  • Etendre le bénéfice et l’efficacité de la protection sociale pour tous
  • Renforcer le tripartisme et le dialogue social

Pour atteindre ces objectifs, l’OIT dispose d’un incomparable capital d’expertise et de connaissances sur le monde du travail qu’elle a acquis en près de cent années consacrées à satisfaire les aspirations des peuples du monde entier à des emplois et des revenus décents et à la dignité. Elle est au service de ses mandants tripartites et de la société tout entière à travers une série d’activités, et notamment:

  • Formulation de politiques et de programmes internationaux pour promouvoir les droits fondamentaux de l’homme, améliorer les conditions de vie et de travail et multiplier les possibilités d’emploi
  • Elaboration de normes internationales du travail étayées par un système de contrôle unique en son genre
  • Vaste programme de coopération technique internationale conçu et exécuté en partenariat avec les mandants, afin d’aider les pays à faire fonctionner concrètement ces politiques
  • Activités de formation, d’éducation et de recherche à l’appui de toutes ces initiative

Le monde doit faire face à une aggravation de la crise de l’emploi des jeunes: leur risque de se retrouver au chômage est trois fois supérieur à celui des adultes et près de 73 millions de jeunes sont à la recherche d’un travail. L’OIT met en garde contre le «traumatisme» de toute une génération de jeunes travailleurs confrontés à un dangereux mélange de chômage élevé, d’inactivité et de travail précaire accrus dans les pays développés, ainsi qu’à une multiplication des travailleurs pauvres dans les pays en développement.Le programme de l’OIT pour l’emploi des jeunes fonctionne grâce à un réseau mondial d’équipes techniques, basées à son siège de Genève et dans plus de 60 bureaux à travers le monde. Il apporte son assistance aux pays pour l’élaboration d’interventions cohérentes et coordonnées en faveur de l’emploi des jeunes. Cette approche intégrée associe des politiques macroéconomiques et des mesures ciblées qui concernent l’offre et la demande de main-d’œuvre, ainsi que la quantité et la qualité des emplois.